ETAPE le forum

Douce fin d'hiver
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Jeu 9 Déc - 21:21

Bonjour!

Je n'ai jamais fait de démarches pour me faire hospitaliser (puis avec mon taux d'agoraphobie je crois que même techniquement je ne pourrais pas). Je ne sais pas si ça aurait pu m'aider (en plus je n'ai jamais pris de médication...) puis je crois que ça me fait très peur.

Ce post est un espace pour vos questions sur ce thème, et aussi vos témoignages.

Perso, je me pose pas mal de questions:

* Vous a-t-on orienté vers l'hospitalisation ou est-ce votre choix propre?

* Parliez-vous régulièrement à un psy durant votre séjour?

* Vous forcez-t-on à prendre des médicaments (même contre votre grès)?

* Vous expliquez-t-on les médicaments que vous preniez?

* Cela vous a-t-il aidé à remonter la pente?

* En avez-vous fait une bonne ou une mauvaise expérience?

* N'est-ce pas trop long les journées???

Merci à ceux qui voudront bien répondre et venir en parler.


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
marion
Miss Zhu-Zhu


Féminin
Messages : 3536
Date d'inscription : 19/09/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Ven 10 Déc - 12:57

je vais parler de ma derniere hospi, les autre remontant a 10ans, j'ete ado donc pas forcement la meme vision.

* Vous a-t-on orienté vers l'hospitalisation ou est-ce votre choix propre? moi ca a ete un peu mon choix, mais en en parlant a mon psy, il y penser aussi mais ne l'avait pas dit parcquil penser que je pourrait pas faire garder les enfants

* Parliez-vous régulièrement à un psy durant votre séjour?
Je voyait soit le medecin, soit l'infirmiere 1 fois par jours, le plus que je discuter ete avec l'infirmiere psy, ca m'a beaucoup aider.

* Vous forcez-t-on à prendre des médicaments (même contre votre grès)?
Je voulai etre soigné, je prenai ce qu'on me proposer, méme les somnifere qui dans mon cas n'ete pas necessaire car j'ai un tres bon sommeil, mais j'ete a l'hopital pour me reposer. Si j'emetais un doute, j'avais toujours une explication, et si un medoc convenait pas ils en chercher un autre

* Vous expliquez-t-on les médicaments que vous preniez?
Oui, il me donner des goutte en me disant le pourquoi on me le donner, pas forcement kle nom du medoc lui méme, ils me disait "ca va vous apaisez"

* Cela vous a-t-il aidé à remonter la pente?
Oh que oui, je suis ressortit reposée, prete a remonter encore la pente que j'avais devaler. C'est la que j'ai pu voir la lumiere au bout du tunnel. J'ete dans un lieu d'ecoute et surtout de comprehension de la part de tout le personnel

* En avez-vous fait une bonne ou une mauvaise expérience?
Une tres bonne experience. Si je devait replonger, je me prendrait plus tot en main pour demander une hospitalisation. J'en ai vraiement et j'en ressent encore les bienfait 6 mois apres

* N'est-ce pas trop long les journées???
Disons qu'avec les medoc mis en place, ej dormais beaucoup, autrement la tele, mais oui, parfois c'ete un peu long la journée, surtout que je n'ai eu aucune visite mis a part mon copain. En plus mes phobie m'empecher d'aller dans les piece "comune" mais j'ai reussit a avoir quelques dialogue avec certaine personne tout de méme

Voila pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Ven 10 Déc - 13:28

Merci beaucoup d'avoir répondu de manière aussi complète!

C'est rare d'avoir de bons échos (peut-être que les gens ont plus tendance à en parler quand ça s'est mal passé pour eux ).

C'est vrai que d'extérieur, j'ai ressenti un changement positif en toi et je crois que d'être considérée et prise au sérieux a dû aussi pas mal t'aider (quand on est mal et qu'on passe pour des comédiens ou des feignants c'est très démoralisant...).

Je pense que ton témoignage rassurera beaucoup de personnes car même si tout dépend des cliniques (d'après ce que j'ai cru comprendre!) on peut voir avec toi que ça peut vraiment aider et bien se passer.

J'espère que d'autres viendront nous parler de ce qu'ils ont vécu et ressenti.


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Maka l'Arlekine



Féminin
Messages : 2285
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mar 14 Déc - 0:14

Bonjour Lilie, je n'ai lus que ton premier poste.
J'ai du mal les longues lecture et je parcoure le forum depuis quelques poste (en lisant tout, c'est un exploit XD)

Alors, je réponds à ton jolie questionnaire :

* Vous a-t-on orienté vers l'hospitalisation ou est-ce votre choix propre?
Pour ma part, les deux hospitalisation que j'ai eu fut sur ma demande lors de fort moment de tristesse.

* Parliez-vous régulièrement à un psy durant votre séjour?
La première hospi, je voyais un psychiatre 2 fois par semaine pendant 30 minutes environ.
Puis la seconde, je pouvais le voir presque tous les jours mais les consultations ne dépassé pas 10 minutes... en fait, ils n'ont m'ont pas trop aidé, car déjà j'ai du mal à me lancer, alors si ça s'arrête trop vite, je ne parle presque pas.
D'ailleurs, il n'a pas réussit à faire de diagnostique alors que je suis resté 6 semaines !

* Vous forcez-t-on à prendre des médicaments (même contre votre grès)?
J'avais déjà un traitement, alors ce fût le même.
Pour les changements ce fût toujours avec mon accord.

* Vous expliquez-t-on les médicaments que vous preniez?
Oui, mes médicaments furent expliqués.

* Cela vous a-t-il aidé à remonter la pente?
Non, pas vraiment. Cela m'a peut être même enfoncé. (sentiment de honte)

* En avez-vous fait une bonne ou une mauvaise expérience?
Bonne, oui, pour certaines choses, comme les personnes que j'ai rencontrés. Et très mauvaises aussi, pour la peur que j'ai eu à l'intérieur. La honte d'être ici que j'ai pu ressentir, les idées suicidaires qui sont venue (et même revenue pour la 2de hospi), la perte de poids à chaque fois, la rencontre de certaines personnes souffrantes (peur), les psy qui n'écoute pas assez... etc

* N'est-ce pas trop long les journées???
Si, certaines journées sont très longues, (surtout quand on n'a pas de visite) En général, elles sont ponctués par les repas (on repère le temps comme ça)

Voila, mon témoignage n'est pas très joyeux, mais c'est ce que j'ai ressentis.
a+
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Lun 20 Déc - 12:33

Maka, ce n'est peut-être pas très joyeux, mais c'est ce que tu as ressenti.

Tu avais honte de quoi, d'avoir besoin d'aide? De montrer tes fragilités? Par rapport à ta famille ou au personnel médical?

C'est assez décevant que tu n'aies pas pu avoir le temps de parler.

J'espère tout de même que tu vas mieux depuis.


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Aleex



Messages : 20
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Lun 20 Déc - 22:11

lilie a écrit:


C'est rare d'avoir de bons échos (peut-être que les gens ont plus tendance à en parler quand ça s'est mal passé pour eux ).


Ouaip, en ce qui me concerne, j'ai tendance à me focaliser sur ce qui est négatif, sur mes échecs, sur ce que je "dois" améliorer aussi. Bref, même si ça permet de s'améliorer (a priori), c'est un peu l'enfer à vivre...
Idéalement, il serait plus sage de faire l'effort de ne pas occulter le positif qui existe dans une situation ou une démarche angoissantes (ne pas oublier qu'on est vivant et en bonne santé par ex, c'est important!).

Juste un mot concernant les médocs (je n'ai jamais été hospitalisé donc je ne peux pas en parler) : j'ai une relation floue avec certains anxiolytiques (lexomil, temesta) car par moments, je sens que c'est une aide, une béquille qui va m'aider à franchir la difficulté, mais à d'autres, je me dis que je créé une dépendance qui va me pénaliser sur le long terme ; résultat, je n'en prends quasi jamais, mais en contrepartie, je ne fais pas de gros efforts...
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Lun 20 Déc - 22:20

Pourquoi penses-tu faire moins d'effort quand tu ne prends pas de médication?

Je ne parlerai pas sur ce sujet, car comme l'hospitalisation, je ne connais pas. Mais vos témoignages m'intéressent beaucoup! Il existe d'ailleurs un sujet sur ce thème si ça t'intéresse de le lire ou d'y participer:

http://www.entraide-ago-ps.com/t76-temoignage-spirale-medication-et-psychiatres?highlight=m%C3%A9dication

Merci en tous les cas à vous tous, car c'est super intéressant de vous lire et de savoir si ça vous aide, ce que vous ressentez etc...


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Aleex



Messages : 20
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mer 22 Déc - 19:45

lilie a écrit:
Pourquoi penses-tu faire moins d'effort quand tu ne prends pas de médication?

Merci pour ta question, Lilie.

Il existe un décalage entre ce que je ressens et ce que les autres voient. Pour moi, un gros effort même s'il n'aboutit pas, reste un gros effort. Mais pour une personne non-anxieuse, seul le résultat compte, sinon à quoi bon?? L'absence de communication et de compréhension peut générer beaucoup de souffrance hélas .

Je vais prendre un exemple : si je vais chez un ami qui fait une fête avec d'autres gens que je ne connais pas, je vais angoisser sans médicaments, je vais avoir le sentiment d'être un "trouble-fête", donc je prends les médicaments, mais cela créé une dépendance à la fois psychique (sans eux, je suis "perdu") et aussi physique (l'effet drogue des substances psycho-actives).

Ah, s'il existait des médicaments sans effets secondaires pénibles, j'en prendrais sans problème! Pour moi, s'aider avec des anxiolytiques (ou autres) n'est pas tricher, car si je souffre c'est qu'il y a une bonne raison (qui pourrait s'appliquer à n'importe qui). Celui qui n'a pas de problèmes existentiels n'est pas plus fort qu'un autre, il est surtout plus chanceux ;)...
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Jeu 23 Déc - 0:10

Je comprends tout à fait ce que tu exprimes en disant que pour les "non-anxieux" nos gros efforts n'ont pas forcément la valeur qu'on leur accorde.
Mais c'est vrai que je ne comprenais pas ta phrase
Citation :
résultat, je n'en prends quasi jamais, mais en contrepartie, je ne fais pas de gros efforts...

Car, pour reprendre l'exemple que tu nous donnes, même si tu passais pour un trouble fête (à moins que ce ne soit juste tes impressions ou tes peurs), tu ferais tout de même "l'effort" d'y aller à cette soirée.

Après, je ne prends pas d'anxiolitique pour la panique, mais si tu en éprouves le besoin pour sortir, aller de l'avant, affronter le regard des autres, même s'il existe une dépendance il sera toujours temps de t'en défaire une fois que tu te sentiras plus solide face à ça.
Ce n'est peut-être qu'une étape sur ton chemin.

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
ticia5
Miss Cha-Cha-Cha


Féminin
Messages : 1759
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Lun 3 Jan - 23:14

moi j ai choisi d allée en clinique car ca n allait pas
on ma donner mon traitement et 2 cachet en + que je connaisser
les journées mon paru longue et je me suis beaucoup ennuyé , je me suis fait 2 copine par contre ce qui est super .
Je voyais le psychiatre tout les matin j ai pas put lui expliquer le mal dont je soufrer a part la dépression se que je regrette et les infirmier je parler pas beaucoup avec eux voir quasiment pas .
mon séjour c est bien passé heureusement j avais le droit de sortir donc j en profiter pour revenir dans ma famille et voir mon fils a part ca je n est pas vu de grand changement a part que je suis moins angoissé que d habitude et je n est plus d idées noir grâce au traitement .
Mais j avais hâte de sortir car rester enfermé n est vraiment pas pour moi .
Revenir en haut Aller en bas
Minus
Admin


Masculin
Messages : 2818
Date d'inscription : 07/09/2010
Humeur : gourmande

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mar 4 Jan - 1:55

Citation :
je n est pas vu de grand changement a part que je suis moins angoissé
que d habitude et je n est plus d idées noir grâce au traitement .

Tout de même ça fait de gros changements et c'est important si tu as meilleur moral. Faudrait pas que tu minimises ce positif parce que les journées ont dû te paraître longues.


_________________
    It's Summer time !    
Revenir en haut Aller en bas
http://www.entraide-ago-ps.com
marion
Miss Zhu-Zhu


Féminin
Messages : 3536
Date d'inscription : 19/09/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mar 4 Jan - 11:01

Pour moi l'hospitalisation ma fait enormement de bien, mais aussi parcque j'ai pu me reposer, j'allais bien en sortant, mais j'avais quand méme besoin d'aide, c'ete pas non plus "miraculeux", puis avec le suivi psy, les medoc, et tout ce qui s'est mis en place grace a cet hospi, ben j'ai ete bien mieu par la suite. L'hospitalisation a vraiment ete le debut du mieu etre.
Revenir en haut Aller en bas
herve111111



Messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2011

MessageSujet: hospitalisation   Lun 30 Mai - 6:12

* Vous a-t-on orienté vers l'hospitalisation ou est-ce votre choix propre?

j ai ete interne d office: HDT: hospitalisation demandé par un tiers ici mes parents on leur a dit que je pouvais me faire du mal
je n etais quand meme plus clair dans ma tete (delires)
on m a diagnostiquer plusieurs trucs schizophrenie , phobie sociale mais je n etais pas agoraphobe pendant mon hospitalisation
par contre , je ne voulais pas rester , un mec m a attrape par le col et m a emmene dans une chambre et m a enferme.j ai tape a la porte sans reponse. puis le mec est revenu et m a tendu un gobelet ( les medicaments) , j ai demande ce que c etait et il m a repondu : "bois" ; j ai compris qu il valait mieux que je boives et je me suis dit que si ca me tue au moins j aurais plus de probleme
j ai ete interne 1 mois en pavillon ferme puis 4 mois mois en pavillon ouvert
je conseille quand meme de choisir d y aller, on peut choisir le moment , la clinique ( assez calme) moi j etais dans un hopital psy public en pavillon ferme et tous les malades graves ou pas sont melanges, on peut decider de sortir ( au bout de 5 mois le psy m a laisse sortir de l hopital)
les deux premieres semaines je n avais droit ni aux visites ni a sortir du pavillon
pour un examen, je suis sorti accompagne du pavillon et j avoue avoir eu envie de partir en courant
* Parliez-vous régulièrement à un psy durant votre séjour?
moi je parlais une fois par semaine a un psy

* Vous forcez-t-on à prendre des médicaments (même contre votre grès)?
oui et ils ont tous les droits.l hospitalisation d office en hopital psychiatrique est le seul cas ou vous ne pouvez pas refuser de vous soigner et donc de refuser les medicaments (maintenant ils sont quand meme humain)
* Vous expliquez-t-on les médicaments que vous preniez?
la premiere fois, on m a meme pas dit que c etait des medicaments.
c est surtout apres etre sorti de l hopital que j avais les notices des medicaments et que j ai pu voir les effets secondaires
* Cela vous a-t-il aidé à remonter la pente?
quand je suis sorti, tout allait bien
* En avez-vous fait une bonne ou une mauvaise expérience?
un peu des deux mais en conclusion c etait positif mais a refaire c est pas exclu a condition de le choisir
* N'est-ce pas trop long les journées???
5 mois d hopital ca fait long, au bout d un moment j ai etait autorise a sortir le week end et mes parents venais me voir tous les jours.
mais j ai jamais trouve le temps aussi long, je n avais plus envie de lire, la tele etait dans une salle commune, dur de choisir la chaine; il fallait se lever et prendre le petit dejeuner puis prendre une douche tous les jours et apres on s emmerdais.heureusement avec le temps j ai fini par me faire des copains et j avoue c est sympa de pouvoir parler sans avoir droit a des critiques. quand on m a dit que je pouvais sortir j etais en train de faire un grand puzzle , mais c est vraiment pour s occuper
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Lun 30 Mai - 12:43

Je trouve ton témoignage étonnant bien qu'avec le recul tu arrives à en tirer un bilan positif.
J'ai l'impression d'être au Moyen-Age avec aucune activité, pas de visite, chambre fermée et médocs obligatoires. Franchement, moi qui supporte parfois à peine l'homéo, on me fait un truc pareil je ressors comme un légume et en agoraphobie sévère pour longtemps...
En plus, je ne crois pas que mélanger les cas graves avec les légers puisse être positif (un peu comme en prison avec les petits délits et les crimes).

Je ne sais pas quel âge tu avais pendant l'expérience d'internement que tu relates, mais je te tire mon chapeau d'avoir réussi à affronter ça.

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
herve111111



Messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2011

MessageSujet: reponse   Lun 30 Mai - 16:37

des activites , il y en avait c est seulement moi qui avait pas envie
pas de visite c etait seulement les quinze premiers jours; on vous coupe de tout au cas ou c est votre entourage qui pose probleme
pendant mon hospitalisation j avais 29 ans
mais en fait j ai pas de merite ; quand on y est on fait avec
Revenir en haut Aller en bas
mêmepaspeur



Féminin
Messages : 73
Date d'inscription : 23/01/2012
Humeur : comme le temps, variable

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mer 25 Jan - 8:19

Au fond, vos expériences sont très différentes... ça dépend peut-être aussi du lieu d'hospitalisation, du cadre, du personnel, etc.

Je viens de demander à être hospitalisée. Ma psy est d'accord. Ces derniers temps sont si difficiles que je finis par avoir peur de moi-même. Normalement je devrais y partir la semaine prochaine. A mon retour, je ne manquerai pas de vous faire part de mon séjour.
Revenir en haut Aller en bas
coco
Miss 69


Féminin
Messages : 2151
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 47

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mer 25 Jan - 14:36

Coucou mêmepaspeur, je viens de lire ton post . Tu pense que te faire hospitaliser te fera du bien? Tu ne peux pas rester chez toi avec un traitement adapté? je ne sais pas je me permets de te poser ces questions, car à un moment de ma vie, un de mes psy avait voulu me faire hospitaliser à cause de mon ago et d'une grosse dépression. Mon ex mari n'a jamais voulu, du coup je suis restée chez moi avec des AD et Anxio associé à une thérapie plus régulière et je suis arrivée à remonter la pente tout doucement. En fait j'avais peur de m'installer aussi ds une structure ou je ne voudrais jamais sortir.
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mer 25 Jan - 16:31

Coucou Mmp !

Ta psy explique/justifie son accord de quelle façon ?
Tu comptes te faire hospitaliser combien de temps ?
Que penses-tu parvenir à trouver en hp que tu ne parviens à faire/à trouver à domicile ?

Je n'ai jamais entendu parler d'hospitalisation pour de la phobie sociale (Marion nous avait dit qu'il existait des cliniques spécialisées dans l'hospitalisation d'agoraphobes par contre). Tu souffres de dépression aussi pour en venir à souhaiter cette solution ?

J'espère que mes questions ne t'embarrassent pas et je te souhaite beaucoup de courage pour ce que tu t'apprêtes à vivre et à venir ensuite partager avec nous.


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
mêmepaspeur



Féminin
Messages : 73
Date d'inscription : 23/01/2012
Humeur : comme le temps, variable

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mer 25 Jan - 16:47

ça fait bientôt 25 ans que je vis avec une phobie sociale + ou - handicapante. La thérapie a fait remonter tant de souffrance que j'étais sur le point de faire des bêtises. C'est devenu une obsession. La phobie a généré un état anxiodépressif aigu.
Et puis je crois que j'ai besoin de rompre avec les occupations du quotidien (la maison, les enfants, les amis), me reposer, me savoir dans un lieu neutre où je n'aurai pas à faire semblant, à penser aux autres (il faut parfois réussir à faire un break total).
C'est la première fois que j'éprouve ce besoin avec autant d'urgence. Avant de ne plus être en mesure de prendre d'autre décision "positive", je préfère choisir un lieu médicalisé d'encadrement...
J'ignore encore combien de temps j'y resterai, ni ce que j'y ferai. Peu importe. J'ai juste en moi des questions basiques liées à mes angoisses : vais-je devoir manger en salle commune? Serai-je obligée de participer à des activités de groupe ? Me donnera-t-on des médicaments ?
Si parmi vous certains ont des témoignages à partager, des réponses à donner...
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin


Féminin
Messages : 13085
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Mer 25 Jan - 16:53

Je n'ai jamais été hospitalisé mais je pense que des membres pourront te répondre.
Apparemment les activités de groupe ne sont pas imposées d'après ce que j'ai pu lire et toutes ici ont pris des médicaments mais les filles te confirmeront tout ça !


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
marion
Miss Zhu-Zhu


Féminin
Messages : 3536
Date d'inscription : 19/09/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Dim 5 Fév - 21:28

J'ai deja repondu pour l'hospitalisation, mais tout comme toi j'ete arrivée a un point ou c'ete ca ou une connerie, j'en pouvais plus, je devais me reposer, me poser, oublier la vie autour de moi.

Ca m'a tres bien reussit, et 18mois plus tard, j'ai arete un des medoc (le tercian), je suis sortie de la depression, mais ca a vraiment ete le depart pour cette guerison.

Maintenant je ne connais pas les clinique specialisée dans les phobie. Je sais que ca existe et que si je devais resombrer, je demanderai surement a y aller, pour un meilleure suivi.
Revenir en haut Aller en bas
lilidep



Féminin
Messages : 758
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   Lun 6 Fév - 11:34

coucou mpp

moi aussi j'ai pris la décision de me faire hospitalisée parce que seule je m'en sortais pas

des fois j'ai envie d'y retourner pour avoir de l'aide au quotidien, mais j'ai mon chéri et j'ai pas envie de le laisser
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale
» La PNL comme aide pour la phobie, agoraphobie, phobie sociale?
» Agoraphobie, phobie sociale: Maladie ou trouble du comportement?
» méthode de Geert contre l'agoraphobie et la phobie sociale
» Les évitements subtils: phobie, agoraphobie, phobie sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETAPE le forum :: Méthodes pour s'en sortir :: Traitements conventionnels pour l'agoraphobie et la phobie sociale-
Sauter vers: