ETAPE le forum

Bel été !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Ven 10 Sep - 17:06

Même si l'idée du principe de la T.C.C. paraît logique : je sors souvent, j'affronte et ainsi me prouve que le danger n'existe pas, en pratique...cela ne donne pas la même chose.
Bien sûr qu'il faut sortir, affronter mais cela ne suffit pas pour moi.
Si l'on sort pour affronter sans autre but...tout d'abord ça stresse l'idée de "je sors pour combattre" au lieu de sortir pour se faire plaisir car on a un truc qui nous intéresse à l'extérieur et en profiter pour travailler sur soi en faisant durer la sortie, en prenant son temps.

Le dialogue avec soi-même est aussi important. Cela ne sert pas vraiment en pleine crise de panique à l'extérieur de se bourrer le crâne en disant "ça va passer ça va passer" car même si la crise passe...on a pas su vraiment pourquoi la crise s'est déclenchée.

Trouver des situations passées qui peuvent expliquer nos peurs...d'accord mais après ? Ca m'avance à quoi ? A me prouver que mon ressenti est erroné ? Je le savais déjà...je fais des crises de panique. Je peux travailler sur la ou les causes si je veux mais pour m'informer ou comprendre le raisonnement qui m'a fait arriver à aujourd'hui. Pour ma part...juste pour savoir.

Ouvrir un dialogue avec soi même si l'on ne cherche pas forcément l'origine donne plutôt une analyse du ressenti de l'instant. Pour ma part je mets des mots ou écrit si je le peux : "je panique là, je suis mal mais qu'est-ce qui peut m'arriver ?" en répondant avec des mots à ma question je relativise : non je ne vais pas mourir...Ensuite je me demande toujours en formulant avec une phrase "et si je veux ne pas ressentir le danger à cet instant précis, que dois-je faire, que dois-je comprendre ?" et là généralement, je trouve des réponses pour agir, penser différemment.

En fait chaque technique que je découvre (T.C.C., thérapie par l'écrit, relaxation etc...) je les essaies dans leur idée ne connaissant pas tout en détail. Il s'avère que si une technique ne marche pas pour guérir elle apporte une approche, une façon de voir, des trucs utiles aussi. Alors je prends ce qui me parle dans les méthodes sans tourner le dos à 100% face à une thérapie qui ne guérit pas.

Si les thérapies (TCC) et psychanalytiques sont totalement différentes, je pense qu'elles peuvent être complémentaires.

Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13271
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Ven 10 Sep - 23:16

Ouh la je pense que je vais être longue quant à mon avis sur les TCC, même si je suis déjà d'accord avec toi car à mon avis aussi, aucune technique ne guérit seule.

Grâce à ma psychothérapie j'ai aujourd'hui les outils pour m'écouter et me soutenir, même si ce n'est pas facile tous les jours. J'ai pu enlevé bon nombre de déprime et de stress, et du coup j'ai beaucoup moins de symptômes qu'avant déjà car j'ai réussi à les accepter, les regarder etc... Je me suis dit allant tellement mieux, me sentant tellement épanouie mais ne bougeant toujours pas plus, que j'allais entamer une TCC, cela me paraissait concret et motivant.

J'ai pourtant dû arrêté au bout de 4 séances. Des choses me servent- description de la panique, le fait de savoir scientifiquement que je ne tomberai pas, que ça redescend en 40 minutes etc... Mais honnêtement je trouve qu'on ne creuse pas assez. La phobie arrive à cause de peurs, de croyances qui nous handicapent, elle provient de l'inconscient, de l'esprit mais comme on ne se serait (c'est mon avis) jamais penché sur nos angoisses ou nos envies, le corps nous bloque pour nous forcer à regarder cette coupe émotionnelle qui déborde.

En plus (mais ça c'est mon caractère) j'ai pas envie que quelqu'un me donne des exercices que je commente tous les 15 jours avec lui. Je pense que la TCC convient à beaucoup de personnes, ne serait-ce que parce qu'elle donne un cadre, des espoirs, qu'il y a un protocole et un soutien. Pourtant je trouve que contrairement à l'image que donne les TCC, responsabiliser les gens, c'est plutôt l'inverse que j'ai ressenti. Car prendre sa vie en main, ses responsabilités à mon sens cela se fait seul (je parle en connaissance de cause car c'est une de mes principales difficultés)...

Le psy aide à s'autonomiser comme le ferait un parent, il offre des outils mais ne bourre pas le crâne. Résumer notre souffrance à l'idée que le cerveau doit comprendre qu'il n'y a pas de danger me semble un raccourci qui à force en deviendrait un contresens. Pendant des années des peurs se sont ancrées et débattues en nous jusqu'à déclencher des attaques de paniques et réduire nos angoisses et terreurs morales profondes à une mauvaise utilisation du cerveau me semble étonnant. Même si vous allez me dire qu'en tcc on analyse un peu.. oui, un peu. Sauf que pour les exercices on prend en compte nos peurs de la moindre à la plus violente, on prend en compte le phobique qui est en nous, mais pas vraiment la personne (identité, passé, sensibilité etc...).

On peut prendre la panique comme un souci purement mécanique mais j'ai beaucoup de mal avec cette espèce de bourrage de crâne. Je préfère de loin la maieutique de Platon, l'"accouchement" de ce qui est dans la personne, le soutien, l'apprentissage afin qu'elle puisse puiser dans ses ressources elle même, devenir autonome et responsable et petit à petit sans ses différentes béquilles-psy, médocs et autres. La phobie est quotidiennement handicapante, techniquement c'est génial d'apprendre à la maîtriser. Mais elle est aussi le seul moyen qu'à un moment on ait trouvé pour se protéger, et la résumer à du technique c'est risquer de perdre une carapace sans avoir pu se donner de la sécurité et une protection d'une manière qui nous convienne et nous laisse libre.

Comme Pseudo je ne rejette pas les TCC mais je ne crois pas à une guérison TOTALE de la panique par ce seul biais, car pour moi une guérison totale ne signifie pas moins ou presque plus paniquer car j'aurais appris que je peux me gérer, mais bien de retrouver un naturel en moi-en sachant que je peux vivre des choses qui comme pour chaque humain feront que j'aurai angoisse, stress ou panique. Je ne compte pas retrouver ma jambe d'avant l'ago (car je serai différente et sûrement mieux je l'espère), mais je ne veux pas non plus vivre avec un plâtre toute ma vie, et la tcc utilisée seule revient à ça pour moi.

Aborder les sorties en terme d'expo m'exaspère.
Evidemment les sorties sont nécessaires, vitales, incontournables à la guérison.
La TCC veut nous rendre acteur mais ce terme d'exposition nous laisse malade et victime. Une sortie est une sortie, une expo est autre chose, c'est le phobique qui part s'exposer alors que nous sommes des êtres humains qui parfois s'entraînons c'est vrai mais on sort, on essaye de dépasser sa timidité en proposant un ciné à des copains etc... Pour moi une expo, c'est retourner un jour au musée Pompidou à Paris, pas aller acheter mon pain. Se dire je fais des expo, c'est rester profondément dans sa phobie, voir par son angle à elle. Je le répète souvent, car les mots sont fondamentaux, je ne suis pas agoraphobe, je souffre d'agoraphobie.
On ne sort pas, on s'expose donc quelque part on se jette dans la gueule du loup et s'il y a gueule du loup, alors, il y a danger??? C'est la limite ultime de la tcc et des protocoles, on résume une souffrance à son symptôme, la panique, on se fixe sur ce symptôme pour le faire disparaître, ok mais on utilise une contrevérité de départ (la panique n'est pas le problème mais la surface même si c'est ce qui handicape le plus) qui nous enferme au final dans le cercle qu'on essaye de combattre.

Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Dim 26 Sep - 20:49

J'espère à l'avance que mon récit ne sera pas trop embrouillée car sur ce sujet mes questionnements, mes réflexions partent un peu dans tous les sens.

Pour donner d'entrer mon opinion, je ne pense pas que la TCC puisse réellement soigner où du moins pas dans mon cas.. j'avoue être pour la complémentarité des différentes thérapies.
Ensuite, j'ai essayé une TCC mais je pense que je n'avais pas un bon psy ou disons plutot que son approche personnelle ne s'accordait pas avec moi pour me faire guérir... Et puis c'était trop tu fais une liste de tes peurs et action! .. sans décrypter qui j'étais, ce que je pensais, ce que je vivais à ce moment là, ect... Comme Lilie, je ne suis pas phobique sociale, je souffre de phobie sociale et en dehors de ça, je suis Bunny avec mon passé, mon caractère, un entourage, une culture, ect...

J'émettrais juste un petit bémol à cet échange c'est que je trouve que vous débattez trop sur le coté comportemental, il ne faut pas oublier que dans une TCC il y a le coté cognitif qui est important. Ce coté doit nous apprendre notre mode de fonctionnement vis-à-vis des pensées et pouvoir ainsi les changer et ensuite passer au coté pratique et donc comportemental. Mais j'avoue que si comme moi, avec le psy que j'avais rencontrer le coté cognitif avait été peu expliqué et donc pas vraiment compris forcèment moi aussi je n'avais retenu que le coté comportemental!!

Alors le coté cognitif est important, connaitre son mode de fonctionnement, ce que l'on pense c'est bien mais en changer cela prend énormément trop de temps je trouve... et je trouve le concept vraiment compliqué quand pendant des heures (qui se comptent en années pour ma part) nous avons ruminé nos pensées en les tournant dans tous les sens possibles et adopté des croyances érronées et négatives... difficiles d'en changer!!

Le coté comportemental, le fait d'être dans l'action, je pense également comme vous que c'est important plus on évite et plus.. on évite donc il faut sortir pour se montrer que tout va bien, qu'il n'y a pas danger, que finalement on peut surmonter notre peur... Mais je vous rejoins sur le point où ça ne résoud pas le problème de fond et que le coté analytique me manque pour ma part cruellement dans cette thérapie!!

Toujours sur le coté comportemental, je trouve que l'approche peut être aussi agressive pour certaines personnes. Je caricature beaucoup mais ça me fait un peu rire de l'écrire car c'est un peu : tu as peur du vide, va faire un saut à l'élastique!!!

Après je pense également que les TCC ne vont pas à tous. Pour rejoindre Lilie sur le coté "exercice" et "rapport" à faire au psy, pour des raisons différentes cela m'a beaucoup déplu.
Dans le cas de la phobie sociale et donc de la peur du jugement d'autrui, il faut pour une TCC avoir un très bon feeling et de la confiance avec son psy.
Quand on a une liste de peurs à réaliser même si elles se font une par une, pour ma part, j'ai trouvé stressant de devoir tout noter et devoir aller au prochain rendez-vous du psy et dire que je n'y arrivais pas, cela me mettait dans une situation d'échec, de culpabilité comme finalement si chaque rendez-vous chez le psy était un cours où j'avais un devoir noté à faire.
Après ce point de vue est certainement assez personnel car ce schéma de situation me ramenait à des événements passés désagréables et je les associais certainement même si le but était différent...

Ensuite même sil n'y a pas toujours une grande cause à notre phobie mais parfois simplement pleins de petits événements (ainsi que notre caractère de base, notre environnement sociaux-culturel et l'entourage) qui jouent un role dans notre problème si on réussit à changer son mode de pensée, à réussir toutes les activités qui nous font peur.. combien de temps dure la guérison?! Je m'explique si les problèmes de fond (travail sur soi, sur certains événements marquants, sur nos émotions, son manque de confiance en soi, ect...) ne sont pas évoqués, la rechute n'était-elle pas iminante? Car dans la vie, on retraverse forcèment des mauvais moments, qui nous ramène parfois à des situations passées, à nous-même (notre confiance en nous, notre coté sensible, ect...) si le travail n'a pas été fait de ce coté, la base du problème est toujours donc enfui en nous et donc comment surmonter des schémas qui vont à un moment donné peut-être se répéter et nous ramener à nous même... (je ne sais pas si je suis claire)

Voilà pour ma part, ce que j'en pense.. ça n'avance pas vraiment le débat car finalement toutes les 3, nous avons une vision assez similaire de la TCC.
Revenir en haut Aller en bas
Bugsbunny

avatar

Féminin
Messages : 780
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 20:08

Je ne suis pas non plus convaincue des TCC.

J'en ai commencé une, mais je trouvais hyper stressant et flippant, du coup au lieu de m'aider, ça m'a encore plus renfermer. Et c'est la psy qui a mis fin à la thérapie, car j'avançais pas assez vite à son goût. Pour elle c'est une méthode qui porte ses fruits et assez vite, et si c'est pas le cas, c'est qu'on manque de motivation. La thérapie à été tellement courte qu'on a pas fait grand chose. Donc finalement je connais pas trop les TCC.

Moi je pense à la différence de toi Lilie, qu'on creuse trop, et qu'il faut apprendre à lacher prise. Du moment ou tu comprends que c'est telle chose qui te fait souffrir dans telles ou telles situations, ça suffit. Pas besoin de chercher à réparer le passé, trouver réponses à tout ou s'en protéger. Mes souffrances font parties de moi, elles sont là, quoi que je puisse faire, alors à moi d'apprendre à ne pas leur donner trop d'importances et privilégier le moment présent. J'avoue c'est vraiment pas simple mais j'y crois vraiment.

J'ai oublié de dire, je suis aussi d'accord sur l'approche des TCC "affronter nos peurs", que c'est plus stressant qu'autre chose. Tant que je voyais mes sorties comme des défis à réaliser, je n'arrivais pas à franchir le pas. Et j'ai connu mon nouveau psy qui m'a donné une nouvelle manière de voir les choses. Comme une expériences de vie, un bout de vie, à réaliser, vivre, expérimenter, que je me doit d'essayer, mais pas de réussir. Et la semaine suivante je prenais le bus seule.
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13271
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 20:20

Merci pour ton témoignage Bugsbunny !

Ta psy trouvait que t'avançais pas assez vite ? Ça me semble incroyable ce genre de choses . Puis avec les tcc, c'est comme geert et comme tout, quand on n'y "arrive" pas, c'est forcément qu'on ne fait pas assez d'effort ou qu'on ne veut pas guérir, c'est facile comme ça

Avec la mienne, j'avais eu aucun temps de dialogue, ni d'analyse, j'étais juste agoraphobe mais plus humaine...

Je suis assez d'accord avec toi pour le lâcher prise, après il y a sûrement un temps pour tout (faudra que je relise ce que j'ai posté y a presque deux ans, j'ai dû évoluer, enfin j'espère, depuis )
Me concernant, j'ai fait une thérapie (non tcc !) de 3 ans qui m'a énormément aidée et je pense qu'à l'époque, j'étais tellement paumée par l'angoisse 24/24 et l’incompréhension de ce qui m'arrivais que j'en ai eu grand besoin. Je ne sais pas si l'abandon aux émotions, au présent, est quelque chose que l'on peut ou veut travailler "au départ", quand on est bloqué chez soi .
Au début j'en voulais tellement aux symptômes que je me focalisais sur ça (avant de comprendre qu'ils étaient seulement des symptômes même s'ils handicapent et de tenter de voir plus loin par l'analyse et de vivre mieux mon présent).


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Bugsbunny

avatar

Féminin
Messages : 780
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 21:00

En fait ma psy était étudiante et je devais pas être un cas assez intéressant pour ses observations personnelles. Sinon j'ai eu le même sentiment que toi, de n'être qu'un cas à traiter.

Je pense que c'est important de s'analyser pour comprendre, mais chez nous ,ago-socio, le problème est qu'on se pose trop de questions, on réfléchi trop, on analyse trop. Donc comme j'ai dit du moment ou j'ai cerner le problème je me dis que ça suffit et je tente de passer à autre chose. Comme tu dis y a un temps pour tout. Mais c'est un dur apprentissage pour moi.

Moi aussi pendant des années j'étais dans une spirale de questionnements, de recherches. D'autant plus que j'ai une éducation qui tend vers l'introspéction et bien en profondeur. Donc j'étais souvent relancée par mon père dans ces démarches. Au final ça m'a plus détruit qu'autre chose. Et j'ai connu mon homme qui se pose quasi jamais de questions et j'ai bcp appris à lâcher prise avec lui. Ensuite est venu mon nouveau psy, qui m'a réconforté dans ma démarche avec la pleine conscience.

A part ça, souvent ça me prend et je me retrouve à nouveau dans cette spirale de questions mais mnt j'essaie d'en sortir.

Spoiler:
 

Pourquoi dis-tu ça ?
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13271
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 22:21

Je dis ça car au tout départ, quand on connait pas ce dont on souffre, que les symptômes envahissent tout, lâcher prise, ne pas refouler les émotions (négatives essentiellement) me semble dur. J'ai l'impression qu'il faut souvent avoir beaucoup cherché, réfléchi etc. avant d'accepter la situation, les symptômes, nos limites "actuelles" pour pouvoir se concentrer sur ce qu'on ressent réellement et sur l'instant présent. Tu ne crois pas ?

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Bugsbunny

avatar

Féminin
Messages : 780
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 23:22

Bien sûr, je pense qu'il faut chercher pour comprendre ce qui nous arrive, mais pas trop non plus, faut pas en arriver à ressasser le passé, que ce soit envahissant. Et des fois faut accepter qu'on ne peut pas tout comprendre. Je pense que ça permet de mieux vivre.

Par exemple, petite j'ai vécut une expérience traumatisante et il n'y a que moi (mais trop petite pour m'en souvenir) et une autre personne que je n'ai pas connu qui pourrais dire ce qui c'est vraiment passé. J'ai eu des explications, mais personne n'étais vraiment là pour savoir, donc je reste avec bcp de questions. Maintenant je pourrais avoir d'autres éléments de réponses en faisant des démarches administratives ou de l'hypnose. Mais est-ce que ça vaut vraiment la peine ?

Je sais que ce que j'ai vécu m'a choqué, que c'était pas normal de vivre ça, et que ça a sûrement une influence sur mes phobies, je pense que ça me suffit. C'est le passé je préfère voir en avant en apprenant à vivre avec car de toute façon ça fera toujours partie de moi (me le suis même tatoué, pour dire ^^).
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13271
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 23:34

J'ai tout à fait compris ton point de vue Bugsbunny, mais je pense tout de même qu'il témoigne d'un recul qui n'est peut-être pas réalisable au début des phobies mais plutôt par la suite.

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Bugsbunny

avatar

Féminin
Messages : 780
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 23:42

Mais je veux dire la même chose que toi

C'est pour ça que je dis qu'il faut cerner le problème.

Ca veut pas dire pareil pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13271
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Lun 6 Aoû - 23:49

Mais si en fait

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Bugsbunny

avatar

Féminin
Messages : 780
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Mar 7 Aoû - 17:21

J'ai réfléchi et me suis dit que si on c'est mal comprise c'est parce que j'ai peut-être pas été assez claire. En fait j'ai parlé de la tcc et direct du lâcher prise, mais sans préciser qu'avant et pendans la tcc j'ai fait et faisait d'autres thérapies où je me suis longuement analysée.
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13271
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Mar 7 Aoû - 20:42

Peut-être que tu as raison.
C'est pour ça que je disais que le lâcher-prise est pas forcément une notion accessible au début de la maladie où généralement on a besoin de chercher, de se prendre la tête, d'analyser... De toutes façons, il faut toujours un peu de tout ça dépend aussi des personnalités

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Raven

avatar

Féminin
Messages : 82
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 42
Humeur : agoraphobée

MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    Sam 7 Jan - 19:03

C'est cette thérapie que mon thérapeute m'avait proposée au début (et j'en ai bouffé des mois durant)... J'ai fini par arrêter ma thérapie pendant plusieurs semaines tellement je n'en pouvais plus de ce coaching insupportable.
Je n'arrivais pas à comprendre comment on pouvait zapper les causes de l'ago pour ne se centrer que sur des "idées" de trucs à faire : trucs que de toute façon, je n'arrivais pas à faire.
Comment aller dans une salle de sport ou à la médiathèque pourrait m'aider à retourner vers la vie / le monde ?
Puis lorsqu'on a été autonomisée très jeune, un psy-papa qui te dit "Fais ci ! Fais ça !". J'avais juste envie de le claquer mais je ne laissais rien paraître, étant habituée à des psychothérapies.
A mon retour, après des semaines d'arrêt, je lui ai clairement exprimé à quel point tout cela m'avait fait mal. A quel point ça n'était absolument pas adapté à mes besoins etc. Et comme j'avais quand même créé une relation transférentielle avec lui, ça s'est bien passé.
On a pu revenir à une psychothérapie "normale" où j'ai pu venir poser mes peurs, mes doutes, mes colères sans qu'il me dise "Allez faire du volley !
".
Donc non, la TCC, c'est pas pour tous les ago :-) Enfin, en tout cas, c'est pas pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Avis et témoignages sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» oeufs en pierre
» Méthode Billings - Vos avis / témoignages
» Cherche témoignages sur le pouvoir des pierres
» besoin d'avis entre différents packs
» Avis sur Britax verve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETAPE le forum :: Méthodes pour s'en sortir :: Traitements conventionnels pour l'agoraphobie et la phobie sociale-
Sauter vers: