ETAPE le forum

Douce fin d'hiver
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Sam 29 Jan - 0:43

Sur un autre post j'"expliquais que l'agoragphobie et la phobie sociale je les ressentais différemment. Il y a eu un petit débat, voici le lien http://www.entraide-ago-ps.com/t279-test-d-evaluation-de-la-phobie-sociale

J'ai rapidement attaqué mes problèmes d'agoraphobie car j'avais la nécessité de sortir, me sustenter, aller à la poste etc

Alors que pour la phobie sociale, le fait que je n'ai pas à voir du monde (n'oubliez pas que je ne peux travailler étant en invalidité) ne me posait aucune problème.
Je suis partie dans la campagne profonde où il n'y a personne xD
Je travaille tout de même ma phobie sociale mais parce que je le veux ce n'est pas une obligation mais je me soigne
Je vois mes amis anglais (pas plus de deux heures par jour) puis je rentre dans mon antre...

La question de ce post est la suivante :
- Quelle différence faites vous entre les symptômes et problèmes entre ago et ps ?
- Une des phobies vous paraît-elle plus difficile à aborder que d'autres et pourquoi (pour ceux qui sont ago et ps) ?


Si je dois répondre oui, je sens une différence. L'agoraphobie est gérable et je peux la soigner car c'est "moi" contre "moi".
L'ago non; c'est moi contre le regard des autres. Et ce regard je ne léassimile pas à un ressenti personnel mais extérieur.

Alors l'ago me parait plus gérable. De plus, en combattant l'ago je peux aller en courses me nourrir etc.
La phobie sociale, qu'est ce que ça m'apporte de la combattre pour vivre ? Même pas un travail je suis inapte

Le sujet de nos ressentis de nos phobies est ouverts, à vos claviers !
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13182
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Sam 29 Jan - 16:42

Je vais surement me répéter par rapport au post que tu cites mais c'est juste pour encourager Bunny a réécrire ses ressentis sur la phobie sociale et l'agoraphobie d'une manière nouvelle

Perso, je ne connaissais pas le terme de phobie sociale avant, je dois en avoir appris l'existence depuis quelques mois même si je me retrouves dedans (j'ai encore du mal à distinguer trac/timidité/phobie sociale/personnalité évitante que Christophe André décrit comme les quatre grands types d'anxiété sociale).
Donc la phobie sociale, le regard de l'autre, la honte dans certaines situations, la gêne etc... font partie de ma vie depuis que je suis petite. J'ai toujours évité pas mal de choses (peur des nouveaux lieux, des nouvelles personnes, de participer en cours, de faire des demandes etc...) et quand je ne pouvais pas éviter je m'arrangeais systématiquement pour être accompagnée. Seulement (il parait que c'est la caractéristique des personnalités évitantes ) cela ne m'a jamais "empêché" de vivre. Malgré l'anxiété, le stress, la gêne etc... je sortais, je faisais les activités que j'aime, j'avais des amis etc...

Avec l'agoraphobie, je n'ai pas pu conserver tout ça et c'est très difficile (même si je me bats de moi à moi comme tu le dis Pseu) de parvenir à retrouver ce qui me manque, ce que je suis entravée de faire etc... Je dirai donc me concernant que la phobie sociale même si elle était gênante et m'a fait râter pas mal de choses, ne m'a pas handicapée comme a pu et peux encore le faire l'agoraphobie.

Car avec la phobie sociale, je pouvais éviter des choses sans que ma vie devienne une prison!
L'agoraphobie empêche tout quand on en souffre sévèrement et ça m'a fait devenir réellement dépendante de mon entourage, de certains médecins... Avec la phobie sociale, je me débrouillais seule une fois habituée (et le séisme de la nouveauté passée ).

Par contre, je pense qu'on peut peut-être plus facilement s'entrainer, s'"exposer" à la panique de l'agoraphobie qu'à celle de la phobie sociale. Les symptômes sont peut-être plus ciblés. Les blocages et évitements des agoraphobes sont souvent les mêmes (en dépit des rites et des croyances qui peuvent se différencier) alors que les blocages des phobiques sociaux sont divers et sur une palette extrêmement variée.

Pour conclure, l'agoraphobie m'handicape plus que la phobie sociale car elle me fait paniquer, avoir l'impression de m'évanouir etc... Je n'ai jamais atteint personnellement un tel paroxysme dans le stress immense du trac, de la timidité, de la phobie sociale... même si j'ai souvent pu fuir où me retrouver dans des états de gêne très incommodant et éviter énormément de choses.

Merci Pseudo pour ce sujet, j'ai hâte de lire les ressentis des autres

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Steph
Modératrice
avatar

Féminin
Messages : 3345
Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Ven 4 Fév - 12:08


- Quelle différence faites vous entre les symptômes et problèmes entre agoraphobie et la phobie sociale ?
Pour moi les symptômes se manifestent différemment.
Pour l'agoraphobie je ressens les vertiges, l'impression d'évanouissement, palpitation.
Pour la phobie sociale, il s'agit de rougissement et impression d'être prise au piège.
Les crises liées à l'agoraphobie sont apparues en premier lieu, c'est a partir de ce moment que j'ai commencé a rentrer dans l'évitement.
J'ai tellement bien évité que je ne m'exposais plus du tout aux situations qui me provoquaient ses crises. Et c'est la que les rougissements sont apparus.

- Une des phobies vous paraît-elle plus difficile à aborder que d'autres et pourquoi (pour ceux qui sont ago et ps) ?

Pour moi l'eurotrophobie (peur de rougir) est la plus difficile a gérer. D'ailleurs c'est lorsque ces rougissement ont commencé que je me suis posée beaucoup de questions et que j'ai découvert l'agoraphobie et la phobie sociale.
J'ai ressenti l'isolement et l'évitement a son apogée lorsque la phobie sociale s'est installée car éviter les relations sociales, c'est presque impossible.
Puis ce symptome m'a fait perdre beaucoup de choses, des amitiés, des capacités professionnelle, l'estime de moi-même.
Ce symptome a également le désavantage de se voir tout de suite et de provoquer des commentaires, ce qui me freine beaucoup pour me confronter.

Pour l'agoraphobie, le fait d'avoir une certaine maitrise, de pouvoir décider de me confronter à tel moment, à tel endroit, me donne l'impression que ces phobies sont plus faciles a aborder. De plus elle est plus facile a cacher.

_________________
Les copains d'abord.....j'adoooore!
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13182
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Sam 23 Avr - 13:29

Steph je ne suis pas forcément de ton avis sur l'approche de nos phobies mais c'est parce que l'ago me provoque de la panique et la phobie sociale juste un stress immense. Du coup, le fait de choisir de m'y confronter ne me rassure pas, ne me donne pas cette impression de contrôle ou du moins d'avoir un peu prise sur la phobie. Mais je comprends bien ton point de vue.

Par contre, je voulais rebondir sur l'eurotophobie qui pour moi est presque la phobie la plus handicapante. Je me dis que quand j'ai peur de tomber avec l'agoraphobie, ou même certains peur de mourir, de faire une crise cardiaque etc... ce sont des peurs, des terreurs intenses mais qui ne se produisent jamais.
J'ai du mal à concevoir comment tu parviens à te confronter à la panique en sachant que ta peur de rougir peut se produire (et qui plus est se voir donc amener certaines personnes qui manquent de tact ou se croient drôles à te faire des commentaires).

Et j'ai deux questions à te poser si ça ne t'embête pas.

Est-ce que pour cette peur de rougir et ce symptôme de rougissement, les techniques pour s'y confronter dans le réel sont identiques à par exemple les techniques (pensées rationnelles etc...) utilisées pour une peur de faire une crise cardiaque à cause d'un symptôme de palpitations (mais crise cardiaque qui n'arrivera pas)?

Je ne sais pas si je suis très claire dans ma question mais j'ai pas peur d'en rajouter une couche avec celle là. Si cette peur de rougir est la surface d'une peur plus profonde, en connais-tu l'origine te concernant? (évidemment je ne te demande pas de la livrer mais juste si tu penses la connaitre). Pour l'ago il y a très souvent la peur de la mort, est-ce que selon toi l'eurotophobie contient cette notion?

Je sais que je pose trop de questions et tu n'es pas obligée d'y répondre si ça t'ennuie.


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Steph
Modératrice
avatar

Féminin
Messages : 3345
Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Lun 25 Avr - 0:23

Coucou Lilie,

Ca ne me dérange pas du tout de te répondre, ou du moins d'essayer.
Citation :
Est-ce que pour cette peur de rougir et ce symptôme de rougissement, les techniques pour s'y confronter dans le réel sont identiques à par exemple les techniques (pensées rationnelles etc...) utilisées pour une peur de faire une crise cardiaque à cause d'un symptôme de palpitations (mais crise cardiaque qui n'arrivera pas)?

Je dirais oui, le but est de changer progressivement la vision que l'on a de soi-même (retrouver l'estime de soi). Dans le cas de l'eurotophobie, d'arriver à accepter le fait de se montrer en public avec ses rougeurs.
Car être moins est tourné vers cette obsession de ne pas rougir, diminue l'angoisse et donc les flushs.
J'ai déjà fait quelques progrès à ce niveau, mais j'ai tout de même du mal à m'afficher dans cet état. C'est aussi pour cette raison que j'ai accepter une médication. Cette béquille me permet d'être rassurée et de prendre les choses avec moins de pression, et donc d'intégrer des pensées plus rationnelles.
Mais j'ai encore hélas beaucoup de chemin à faire....lentement mais sûrement.....

Citation :
Si cette peur de rougir est la surface d'une peur plus profonde, en connais-tu l'origine te concernant? Pour l'ago il y a très souvent la peur de la mort, est-ce que selon toi l'eurotophobie contient cette notion?
Je ne connais pas l'origine exacte de cette peur. Ca s'est déclenché un jour et puis cela s'est amplifié.
Concernant la notion de mort, peut être que je me sens en danger dans certaine situation face aux autres et que ce symptome est une alerte. Donc je dirai que la peur de la mort ou en tout cas d'être en danger est présente.

J'espère que j'ai répondu à tes questions,

_________________
Les copains d'abord.....j'adoooore!
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13182
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Lun 25 Avr - 18:02

Citation :
Concernant la notion de mort, peut être que je me
sens en danger dans certaine situation face aux autres et que ce
symptome est une alerte. Donc je dirai que la peur de la mort ou en tout
cas d'être en danger est présente.

Je vais peut-être dire une grosse bêtise mais tant pis.
On sait que chaque symptôme de panique a une explication logique de défense (fourmillement dans les pieds pour fuir, courir plus vite, moiteur des mains pour combattre m'avait dit une psy tcc...). Est-ce que le rougissement ne serait pas censé dans ce cas "éloigner" ceux qu'on ressent comme des agresseurs?
Je sais que c'est tordu...

Merci en tous les cas d'avoir répondu brillamment à mes questions pénibles.

Pour les béquilles dont tu parles, c'est super si elles constituent une aide à l'affrontement de ta phobie. Et comme c'est un symptôme qui apparait, du coup je comprends mieux la démarche. Je t'avoue que j'ai d'autres questions suite à tes réponses mais promis


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Steph
Modératrice
avatar

Féminin
Messages : 3345
Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Mar 26 Avr - 0:02

Lilie, je ne trouve pas tes questions pénibles!

Citation :
Est-ce que le rougissement ne serait pas censé dans ce cas "éloigner" ceux qu'on ressent comme des agresseurs?

J'ai souvent lu que le fait de rougir était une sorte de soumission, de reconnaissance que l'autre est supérieur, du à un manque d'estime de soi.
Puis il y a aussi des personnes qui ont tendance à rougir plus vite que d'autre à cause de leurs émotions.
Tout dépend de quelle façon on interprète les évènements.

_________________
Les copains d'abord.....j'adoooore!
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13182
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   Mar 26 Avr - 0:04

Ah, ok. pensif

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La PNL comme aide pour la phobie, agoraphobie, phobie sociale?
» Agoraphobie, phobie sociale, vos points du vue, vos ressentis
» Agoraphobie, phobie sociale: Maladie ou trouble du comportement?
» méthode de Geert contre l'agoraphobie et la phobie sociale
» Hospitalisation et agoraphobie/phobie sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETAPE le forum :: Méthodes pour s'en sortir :: Médecines douces et alternatives pour l'agoraphobie et la phobie sociale-
Sauter vers: