ETAPE le forum

Bel été !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 TCC troisième vague: une place à la méditation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13283
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Dim 25 Mar - 23:02

Les thérapies comportementales évoluent et prennent en compte ce que les études démontrent depuis des années: la méditation apaise, déstresse, renforce le système immunitaire, aide à dépasser ses peurs, lutte contre les symptômes anxieux (palpitations, insomnie...) etc...

Une troisième vague arrive chez certains thérapeutes et inclut aux connaissances de cette forme de thérapie qui nous fait nous exposer progressivement à nos peurs et à nos paniques la pratique de la méditation.

Wikipédia a écrit:


Dans le début des années 2010 en tout cas le champ des psychothérapies cognitivo-comportementales reste très actif. De nouveaux modèles continuent d’apparaître telles la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) de Steven C. Hayes (c.f. «La Thérapie d'acceptation et d'engagement») vise à restaurer une flexibilité psychologique chez les patients ou encore les thérapies de pleine conscience, inspirées des pratiques méditatives, qui sont utilisées pour la gestion du stress et contre les rechutes dépressives.

Certains auteurs ont ainsi proposé de décrire ces nouvelles thérapies comme constitutives d’une « troisième vague » de TCC, après la vague comportementaliste et la vague cognitive (et cognitivo-comportementale) : cette troisième vague serait caractérisée par l’acceptation plutôt que l’évitement des pensées pénibles et l’utilisation de techniques méditatives. Néanmoins, cette description ne fait pas encore consensus auprès de la communauté.

Sur son blog Faire face à la souffrance et Avancer Benjamin Schoendorff écrit:

" Je me passionne pour la troisième vague des psychothérapies comportementales et cognitives (TCC). La première vague était comportementale - agissons sur nos comportements et la vie changera. La seconde vague était cognitive - agissons sur nos pensées et la vie changera.
La troisième vague c'est l'acceptation ou pleine conscience - nous ne pouvons contrôler l'océan de nos pensées, émotions et souffrances intérieures,
Apprenons à en surfer les vagues,
Sans y résister ni nous laisser emporter.

Surfer la vague (et la 3ème vague!), ça marche pour moi.
Ça a changé ma vie. Et celle de mes clients.
Si ma passion m'éclaire et me guide,
Elle peut aussi m'orienter - voire m'aveugler.
Je suis sensible au plus petit indice que les nouvelles méthodes marchent.
Cela peut me faire négliger les indications très solides - ne serait-ce que parce que mieux financées et donc mieux contrôlées - que les méthodes de TCC de 1ère et 2ème vague marchent elles aussi.
Je reconnais mes oeillères. Le site de l'afforthecc dont je suis webmestre reflète mes centres d'intérêt.
D'immenses progrès restent à faire. Après 50 ans d'étude scientifique des psychothérapies, le débat reste ouvert sur les éléments de nos traitements qui marchent vraiment.
Un peu comme si la thérapeutique de l'infection bactérienne comprenait s'habiller chaudement, prendre des antibiotiques, être entendu(e) par notre médecin, manger des bananes et prier - sans que nous puissions vraiment identifier les éléments actifs et inactifs du traitement.
Le progrès serait-il de complexifier le traitement en rajoutant - par exemple - se laver les mains,
Ou bien d'identifier ce qui marche vraiment - et comment ?
Ce que dans notre jargon nous appelons les médiateurs thérapeutiques ?
La troisième vague des TCC permet de nous reposer la question des médiateurs thérapeutiques,
En cela elle emporte mon adhésion.
Je choisis d'avancer en direction de la nouveauté et du progrès en TCC,
Pour que les nouvelles approches soient mieux connues, reconnues, que l'espace soit créé et les moyens matériels et méthodologiques mobilisés,
Afin de pouvoir les évaluer sur un pied d'égalité avec les approches qui les ont précédées.
Ceci est un manifeste pour une science progressiste et progressive de la prise en charge de la souffrance humaine."

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Minus
Admin
avatar

Masculin
Messages : 2818
Date d'inscription : 07/09/2010
Humeur : gourmande

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Mer 28 Mar - 23:07

Le docteur Franck Peyré qui a fait beaucoup de livres sur l'agoraphobie, l'anxiété, panique et qui est membre de l'AFTCC écrit dans son livre "Faire face à l'agoraphobie" je cite : "La Psychanalyse, l'hypnose, la recherche de l'histoire familiale, la relaxation, la sophrologie sont des méthodes inefficaces pour traiter de l'agoraphobie".

Et je ne cherche pas là à dénigrer le docteur Peyré mais c'est quelque chose que j'ai déjà entendu lors de ma TCC (par un psychiatre alors membre d'honneur de l'AFTCC) ou de mes rendez-vous avec des psychologues spécialisés dans l'agoraphobie et le trouble panique.

Donc après avoir dénigré ces méthodes voilà que la TCC s'y met ? je trouve cela assez révoltant. On a des personnes qualifiées en France qui enseignent et pratiquent par exemple la méditation depuis plusieurs années, et aujourd'hui, après avoir dénoncé publiquement l'inutilité de ces méthodes pour la guérison de l'agoraphobie, les psychiatres se mettent à faire ce qu'ils appellent de la "méditation médicale".
Pourquoi ces psychiatres adeptes de l'ACT n'envoient-ils pas plutôt leurs patients vers des personnes enseignant la méditation en parallèle d'une TCC plutôt que de leur offrir un enseignement copié et certainement moins bon sous prétexte qu'il est "médical" ?


En tous cas merci d'avoir trouvé ces articles Lilie ils sont très intéressants.

_________________
    It's Summer time !    
Revenir en haut Aller en bas
http://www.entraide-ago-ps.com
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13283
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Mer 4 Avr - 19:31

MiniNain, je suis tout à fait d'accord avec toi mais quand j'ai lu un bouquin d'ACT, j'ai pas été déçu car on sent vraiment, vraiment, vraiment... tous les travers (à mon sens) de la tcc
C'est scolaire et pas du tout dans le lâcher-prise, l'abandon qu'exige la méditation (et qui permet je pense pourtant d'appréhender les peurs en les regardant en face).

Voici deux extraits de Faire Face à la Souffrance de Benjamin Schoendorff:

Dans la préface Christophe André, page 11, a écrit:

" Tout accepter et tout laisser venir pour élever son âme ? Ce n'est bien sur pas le message: nous sommes ici dans le monde de la psychothérapie dont le but est le bien-être, pas l'approche de Dieu. D'ailleurs, même si elles sont clairement nourries d'éléments bouddhistes et de philosophie indienne, ce n'est certainement pas un hasard si ces thérapies centrées sur l'acceptation ont pris naissance au sein du courant des thérapies comportementales et cognitives qui encouragent leurs patients à s'engager dans l'action. Simplement, l'idée est de favoriser un engagement dans l'action aussi lucide et clairvoyant que possible".


Là je ne comprends pas comment on peut passer de l'idée qu'on prend ça aux Bouddhistes, mais que c'est pas un hasard si ça arrive dans les TCC.
Ma psy de TCC me demandait de répéter à mon "cerveau" tout au long des paniques en extérieurs "je ne vais pas tomber, on ne peut pas tomber lors d'une attaque de panique", ce qui est du dressage, du bourrage de crâne, mais pas du tout du lâcher prise ni l'accueil des sensations et des émotions que prône entre-autres, la méditation.
Pour moi théoriquement, la TCC est donc à mille lieux.
Après quand on lit le bouquin, et ce qu'ils font de ces pratiques, on comprends que c'est bel et bien de la tcc améliorée, rendue exotique par quelques fioritures qui fonctionnent bien...

Page 44, Benjamin Schoendorff a écrit:

" Si vous avez déjà pratiqué la méditation, la relaxation ou la sophrologie, vous pouvez avoir la pensée que le SIM leur ressembla. Prenez alors un peu de temps pour explorer délibérément le SIM plutôt que les méthodes que vous connaissez déjà. Avec la pratique, vous pourrez observer que le SIM est très différent de la relaxation et de certaines formes de méditation".

Mais apparemment il n'est pas très différent de la sophrologie ou de toutes les formes de méditation si je lis bien la dernière phrase.

Pour ce qui n'ont pas lu ce bouquin, le SIM, est une méthode ou on s'assoit sur une chaise comme en sophro caycédienne, on ferme ou non les yeux, et on observe en trois phases: d'abord nos sensations, ensuite les idées qui nous viennent en tête, puis des éléments du monde extérieur (par exemple des sons ou des couleurs si l'on a les yeux ouverts).

Franchement, j'ai bien plus appris en lisant ce livre:
Un Temps pour la Méditation, Exercices pour Tous les Jours, Carl De Miranda, éditions Flammarion.

mais maintenant Christophe André sort le sien, avec Cd, et on peut tous lui faire confiance car il est psychiatre et qu'on n'a pas à craindre pas l'effet secte ou les risques de messages subliminaux... Du coup comme tu le dis Minus, ça empiète sur les gens qui sont formés et pratiquent eux-mêmes depuis parfois des décennies...

J'ai fait une psychothérapie à base de sophro et de pnl. La pnl, un kiné m'avait dit "ah oui, cette méthode pour manipuler les gens".
Sauf que dans ce bouquin sur l'Act, j'en ai moins bien appris aussi qu'en thérapie. Ça pique des choses par-ci par-là, sans donner leur nom, puis ensuite ils font des études qui prouvent que ça marche mieux qu'une TCC de base (tu m'étonnes ).

Le seul truc de positif, c'est que la méthode miraculeuse qui n'a guéri aucun d'entre-nous et qui était prônée même par l'OMS comme la seule thérapie valable montre dans leurs études que sans méditation, elle marche moins bien..

Étonnant que L'UNIQUE méthode parfaite montre des failles

EDIT: Y a aussi un truc théorique qui me "chiffonne", en lisant on pourrait croire que la TCC (et le SIM) sont actifs en opposition avec une méditation classique. J'ai du mal à saisir car la méditation permet d'aller au fond de soi pour s'ouvrir au monde, se connecter au autres, accueillir nos émotions, nos sensations, nos joies comme nos douleurs et je suis loin de trouver ce processus passif 1: car on va le chercher et 2: car la passivité serait de faire l'autruche ou de refouler... Pour moi la sophro, la méditation, si elles permettent d'accepter par exemple nos limites actuelles, de mieux les vivre, n'entrainent pas à ne rien faire pour changer les choses, bien au contraire !

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Minus
Admin
avatar

Masculin
Messages : 2818
Date d'inscription : 07/09/2010
Humeur : gourmande

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Dim 29 Avr - 15:31

Nous avons contacté Benjamin Schoendorff et Christophe André par mail pour qu'ils puissent venir participer à ce débat en donnant leurs arguments.
Hélas, l'un trouve que ce n'est pas son rôle et l'autre est trop débordé pour le faire.
Je trouve cela dommage de la part de professionnels de la santé impliqués dans cette méthode de ne pas répondre aux interrogations des agoraphobes/phobiques sociaux qui sont directement concernés par les tcc.

_________________
    It's Summer time !    
Revenir en haut Aller en bas
http://www.entraide-ago-ps.com
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13283
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Lun 30 Avr - 11:53

Coucou Sinus !

Je suis bien d'accord avec toi.
Nous avons nos opinions mais pas l'apport scientifique que possèdent ses médecins et je suis déçue qu'ils n'aient pas voulu nous éclairer de leurs points de vue.
Ça laisse les choses en suspens comme s'ils n'avaient rien à répondre à nos arguments (ce qui je pense n'est pas le cas ?) et surtout ça laisse une fois de plus les malades d'un côté et les spécialistes entre-eux.

C'était bien de leur demander car ça aurait pu être très enrichissant donc merci à toi.

P.S: je reste donc sur mes a priori et convictions concernant leur utilisation de la méditation et de la thérapie ACT associée à la TCC pour l'agoraphobie

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
coco
Miss 69
avatar

Féminin
Messages : 2151
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Lun 30 Avr - 12:46

Coucou !!!! et si on les payait, ils viendraient peut être non? rire

P.S Plaisanteries à part, je suis du même avis que vous mes loulous, c'est bien dommage
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13283
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Mar 7 Aoû - 19:55

Bugsbunny, tu as posté la méthode que tu es en train d'essayer hier:

http://www.entraide-ago-ps.com/t905-therapie-comportementale-et-dialectique

Et je me demande (même si ton psy est anti-tcc) si elle ne ferait pas partie des tcc 3ème vague.

D'ailleurs sur wiki, on peut lire:

"La TCD combine les techniques standards de la psychothérapie-cognitivo-comportementale pour la régulation de l'émotion et des tests en réel avec des principes
d'ouverture d'esprit, de relaxation, d'acceptation largement dérivés
des pratiques de méditation bouddhistes"

Du coup je te laisse un petit mot ici pour ne pas polluer ton post car les exercices que tu as donné hier sont empruntés à la méditation et à la sophro et qu'on avait eu un petit débat à ce propos ici, qui peut-être t'intéressa.


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Bugsbunny

avatar

Féminin
Messages : 780
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Mer 8 Aoû - 18:44

Oui très intéressant. Merci Lilie.

Petites précisions, je ne m'y connais pas du tout en méditation. Et je démarre ma thérapie, donc je parle que de ce que je cerne pour le moment.

Déjà la méditation de la pleine conscience n'a rien à voir avec celle du SIM. Le but recherché n'est pas du tout le même. Avec le SIM on laisse place au émotions, tandis qu'avec ce que j'apprends pour le moment je ne dois pas leur laisser la place, du mois pas lors de mes sorties, le but n'étant pas non plus que je devienne une personne insensible. Je dois prendre les choses, sans poser de jugements et donc en évitant les pensées angoissantes.

Je sais pas si la pleine conscience peut-être considérée comme une méditation où l'on doit être profondément relaxé, il me semble que ce n'est pas l'objectif. Il faut juste se mettre dans un état d'observateur mais sans avoir besoin de faire une profonde recherche, au contraire, il ne faut plus chercher pour être dans le moment présent car il est là mnt tout de suite. De ce que je comprends pour le moment faut vraiment le voir comme une manière de vivre et pas comme une médiation de recherche sur soi. Après y a aussi un temps pour la rélexion et tout ça, mais pas lors des sorties.

Sinon malgré que mon père soit guérisseur en médecine moche, et que je sais donc les difficultés et injustices que ces gens peuvent traverser, moi ça m'a rassurer que ce soit un psychiatre qui me parle de méditation, sinon je ne pense pas que j'aurais essayé. En fait mon père me parle de la pleine conscience depuis que je suis très jeune, mais j'ai jamais vraiment donné de crédit, peut-être par opposition... je sais pas. Toute façon ces discours sont trop compliqués.

Donc moi je trouve que les psychiatre qui s'ouvrent à ces pratiques est plutôt une bonne chose (pour les gens comme moi), après à voir qu'est-ce qu'ils vont en faire.
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13283
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Ven 10 Aoû - 12:23

Citation :
Donc moi je trouve que les psychiatre qui s'ouvrent à ces pratiques est plutôt une bonne chose (pour les gens comme moi), après à voir qu'est-ce qu'ils vont en faire.

Moi aussi je trouve ça très bien, je dis juste que pour les psychiatres qui ont dit du mal de la sophro, de la méditation etc. pour traiter les paniques (agoraphobie, phobie sociale, anxiété...) ça me fait un peu rigoler qu'ils s'y mettent sans forcément avertir le patient d'où proviennent leurs recherches et formations.

J'ai l'impression qu'il existe plusieurs formes de méditation (ou d'exercices de méditation) mais j'ai déjà vu certaines prendre en compte les émotions. Peut-être que tu apprends les fondements en ce moment et pourras travailler sur tes ressentis par la suite ? En tous les cas, j'espère que tu nous tiendras au courant

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Bugsbunny

avatar

Féminin
Messages : 780
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Ven 10 Aoû - 12:57

Je pense comme toi.

Et promis dès que je reprends ma thérapie, je viens vous dire ce qu'il en est.
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13283
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   Ven 10 Aoû - 12:59

Cool et vivement septembre alors

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TCC troisième vague: une place à la méditation ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
TCC troisième vague: une place à la méditation ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TCC troisième vague: une place à la méditation ?
» Autocratie et totalitarisme
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» une phrase clé pour remettre les gens en place!! mais quelle phrase??
» Comment récupérer un peu de place sur votre disque dur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETAPE le forum :: Symptômes,maladies et témoignages :: Avis, témoignages et sondages-
Sauter vers: