ETAPE le forum

Douce fin d'hiver
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon témoignage d'hypnothérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Lun 9 Avr - 15:56

il peut s'agir aussi d'un médecin généraliste, qui s'est ensuite spécialisé, sans être psychiatre pour autant

c'était le cas de mon hypnothérapeute mais je ne suis pas allée au bout j'ai trop peur de cette technique.

Pour donner mon avis, mon expérience je vais vous mettre ce que j'avais ecrit à l'époque :

Il ne faut pas confondre l'hypnose (de cabaret) avec l'hypnothérapie (pratiquée par des professionnels de la santé).
Le médecin que j'allais voir est généraliste et homéopathe ainsi qu'acupuncteur me semble-t-il mais se forme depuis 30 ans à la psychothérapie cognitive et comportementale et bien d'autres techniques dont l'EMDR (que je connaissais pour avoir lu des ouvrages du Dr servan-Sheiber).

Les spécialistes se sont rendus compte que lorsqu'on demande à un patient de penser à un souvenir douloureux et qu'on lui fait passer un scanner, toutes les fois où on effectue ce test ce n'est jamais la meme partie du cerveau qui fonctionne
Vous savez que la mémoire fonctionne grâce à l'émotion ? Dites moi où et quand vous avez embrassé pour la 1ere fois votre chéri actuel ? je suis sure que vous vous en souvenez toutes ! maintenant dites moi ce que vous avez mangé jeudi midi ? hum hum alors ? c plus dur ? bah oui y'a pas d'émotion ! par contre si ce jeudi midi vous avez renversé la soupière et qu'en plus c'était celle de la grand mère vous seriez capable de me donner le moindre des ingrédients qui a constitué votre repas

Donc nous revenons aux expériences : si on demande aux patients de penser à un souvenir bénin comme la réunion du matin ou même leur mariage (qu'est positif) là on voit au scanner que c toujours, au fil des semaines, le meme endroit du cerveau qui fonctionne !

La conclusion est que le souvenir se promène en électron libre dans le cerveau si il est "traumatisant", s'il n'a pas été digéré. Si le choc traumatique a été refoulé par le patient donc qu'il ne s'en souvient plus il se promènera aussi et fera encore plus de dégats !
Alors là il hypnotise, il soigne et on recommence les tests et les horreurs de la guerre du golf par exemple (puisque c sur les soldats que ça a été testé au départ) apparaissent toujours au meme endroit dans le cerveau lors du scanner --> le patient est soigné :youpiii:

Le 1er rendez vous sert à déterminer le "pbm" du patient et ses besoins. Pour ce thérapeute qui ne traite que les chocs traumatiques (je rappelle qu'un choc peut être un évènement bénin mais qui a eu une répercussion forte sur vous). Donc le 1er r-d-v décide sil peut faire quelque chose pour vous. En ce qui me concerne il y aurait choc donc ce fut OUI. Il a fallu que je résume ma vie (depuis le moment où je pense que ma vie "psy" a basculé = début des décès familiaux) afin qu'il voit où y'a choc traumatique. Le peu que j'ai raconté lui a suffi à me dire qu'il me voyait comme quelqu'un qui avait besoin de tout contrôler, qui voulait rien lâcher, tout maitriser mais là ma tête et mon corps disent non du coup je contrôle plus rien et me sens encore moins bien triste

Ensuite il me voit comme une personne plutôt altruiste, à donner de très bons conseils, à écouter les autres en mettant ses soucis de côtés durant ce temps... ce qui est très mauvais tout le monde le sait
Enfin nous avons vu que je n'avais toujours pas fait le deuil du décès de mon grand-père (2000)

Le 2è r-d-v aurait dû être un entrainement à l'hypnose pour préparer le patient, le mettre en confiance, voir ce dont le thérapeute aura besoin pour une bonne séance d'hypnose etc... Seulement j'ai très peur de l'hypnose donc même si j'avais confiance en cet homme l'hypnose me hantait toujours. Pour moi ce 2è r-d-v fut pour parler encore, mais surtout que j'expose TOUTES mes peurs, tous mes fantasmes par rapport à l'hypnose et que lui m'y réponde.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Lun 9 Avr - 16:01

je suis entrain de me demander si c'est ici que je devais mettre mon expérience Quelqu'un du staff pourra le déplacer au pire, merci


alors mes craintes par rapport à l'hypnose ?

Déjà j'ai peur d'avoir peur mais ça il y peut rien, juste essayer de me rassurer au max (en même temps je serais en sécurité il est médecin !)

J'ai peur de rester en l'état : oui de rester dans cet état d'hypnose ! mais qu'est l'hypnose ? Il paraît que lorsqu'on est captivé par un bon film on est en état d'auto-hypnose on vous parle vous n'entendez pas Au volant sur une route habituelle tout à coup vous vous rendez compte que vous avez dépassé l'endroit où y'a un radar ou la route que vous vouliez prendre pour changer ! bah oui vous étiez en état d'hypnose. Etat qui n'est pas du tout un danger en voiture car le subconscient veille et vous réveille au moindre souci ! ça fait peur non ?

Justement je veux pouvoir sortir de cet état comme je le souhaite ! Il semblerait qu'il n'y ait pas de problème. Un de ses patients lui a justement posé la question "et si vous faites un arrêt cardiaque alors que je suis en état d'hypnose" ? il lui a répondu "j'espère que vous appellerez les secours" Comme ce bon film ou ce bon livre qui vous hypnotise, on vous parle vous n'entendez pas mais un enfant pleure ou le téléphone sonne et hop vous sortez de votre semi-sommeil ! En revanche si avant le film votre homme vous dit "j'attends un coup de fil d'un collègue" y'a de grandes chances que vous n'entendiez pas l'appel !

j'ai peur de ce que je peux découvrir pendant la séance mais là dessus il n'a pas été très clair donc c encore une de mes questions. Il m'a dit que c'était une de ses peurs à lui aussi au début qu'il apprenait : si un de ses patients découvre un truc atroce et qu'il va se suicider après. Bah en fait il m'a pas expliqué il m'a juste dit que non donc je voudrais savoir si on peut aller chercher des choses enfouies ? si c lui qui dirige nos pensées, nos souvenirs ? s'il pose des questions, si on répond...etc...

J'ai peur de la sensation car certains disent qu'on est dans le brouillard et j'aime pas cette impression. Bon il m'a ressorti l'histoire du super film...

Du coup la séance suivante aura été l'essai, pour voir si je suis réceptive et que je me rende compte de ce que c'est
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Mon témoignage d'hypnothérapie   Lun 9 Avr - 16:07

la séance suivante j'ai donc revu l'hypno-thérapeute. A peine parlé que je commençais à pleurer et comme je lui ai dit que j'avais bien moins peur (meme si tjs un peu) il m'a dit "on y va !"

on s'installe dans un fauteuil à moitié allongée, les pieds sur un pouf, on doit d'abord fixer un point pendant qu'il commence à parler d'une voix monocorde et lente. On doit penser à un moment de détente (dur d'en trouver un du coup l'esprit vagabonde)
ensuite on doit fermer les yeux et penser à un moment très agréable (sans précision), il nous parle un peu comme en sophro (ou yoga) qu'on sent notre corps lourd, qu'on se détend...
Une fois fini il nous dit qu'on va sortir de l'état, qu'il va compter jusqu'à 5 et qu'à 2 on ouvrira les yeux...

C'était une séance juste pour que je vois ce que c'est et que lui sache comment il va s'y prendre avec moi selon ma réceptivité

le problème c'est que j'ai eu peur, j'étais donc en angoisse pendant la séance, à essayer de me convaincre de ne pas paniquer aussi je ne devais pas être complètement dedans. J'ai vu qu'il n'avais pas apprécié, il m'a dit d'un ton très sec "le problème est que vous voulez tout controler mais vous ne contrôlez rien!!" étonné ça j'm'en fou on me refera pas mais du coup il a brisé le peu de confiance que j'avais !

pendant la séance je me suis quand meme sentie lourde (euh je parle pas des kilo que j'ai pris ) et détendue dans mon corps c vrai, mais pas ma tête

le soir j'étais super fatiguée un truc de dingue, un mal de crane de folie, les yeux qui me piquaient, le front qui me brulait, j'ai angoissé... merci
et le lendemain j'ai continué à me prendre la tête, un peu comme un schyzo qui voit le mal où y'avait du bien. Je m'imaginais qu'il m'avait "formatée" que je pourrais faire des trucs bizarres. Car un hypnothérapeute ne peut pas vous faire faire ce que vous ne ferez pas en tant normal seulement si c une envie enfouie en vous elle peut s'exprimer du coup on ne sait jamais trop ce qui est enfoui Je faisais petites crises d'angoisse sur crise :(

le jeudi j'ai donc décidé que j'avais trop peur de l'hypnose pour continuer et là terminé plus de crise
j'en ai parlé avec mon psy qui fut d'accord avec moi que ça sert à rien de se faire du mal ! si j'étais sure qu'à la 1ere séance ce soit fini pour ma dyspnée ça vaudrait le coup mais on est sûr de rien n'est-il pas ?
alors j'étais mal le lendemain, j'ai beaucoup pleuré car je misais bcp là dessus et ce que je considérais comme ma seule chance rapide venait de s'écrouler ! Le doc pense que la dyspnée vient du jour où je me suis fait mal à l'omoplate, j'ai dû avoir une nevralgie intercostale qui m'a empêché de respirer convenablement et le cerveau a coupé la respiration (plus courte) pour éviter la douleur et depuis je suis restée comme ça ! c donc un choc traumatique mais qui n'a fait qu'en réveiller un autre, il est possible que ce soit la mort de mon grand père (dans d'atroce souffrance d'étouffement). D'ailleurs il estime que je n'ai absolument pas fait ce deuil (et voulait utiliser l'EMDR après pour ça)

enfin j'ai ce qu'on peut appeler une instabilité affective pour lui c'est un manque affectif tout simplement, faut trouver lequel et c super facile à traiter (mon psy de l'époque n'était pas d'accord du tout avec ce dernier point grrrr pas facile de s'y retrouver)

Bon courage à ceux qui me liront, bises
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13182
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Lun 9 Avr - 22:25

Spoiler:
 

Merci pour ton témoignage Perhaps

Tu résumes de beaucoup mes propres peurs de l'hypnose. Je crois vraiment que cette méthode peut aider par exemple pour ma peur de m'éloigner de chez moi, mon agoraphobie, mais je ne peux pas imaginer m'abandonner, lâcher totalement prise (corps, tête et inconscient) auprès d'un thérapeute, remettre en gros tout ça entre ses mains
Je comprends donc les angoisses que tu as eu après ta "vraie" séance et le fait que tu aies préféré arrêté.

Tu parles d'emdr à la fin de ton post, ne serais-tu pas tenter d'essayer puisque le contexte des séances est très différent et que tu as des bases de travail précises (ton omoplate, la mort de ton grand-père) ?

La mémoire du corps est immense et ce genre de technique peuvent parfois aider à débloquer des choses.


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Steph
Modératrice
avatar

Féminin
Messages : 3345
Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Lun 9 Avr - 22:53

coucou Perhaps,



Je comprends tout à fait tes craintes. Difficile de lâcher prise lorsqu'on est angoissée, j'ai moi même tenté cette méthode mais j'étais trop tendue.

Je te souhaite bon courage et d'arriver à te relaxer ,

_________________
Les copains d'abord.....j'adoooore!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Mar 10 Avr - 14:23

l'hypnose fonctionne très bien sur les traumatismes, ce psychothérapeute l'aurait utilisé pour la dyspnée, par contre l'EMDR pour le deuil de mon grand père (qui n'est pas un choc)
j'ai dû dire mon ressenti sur cette technique dans le post approprié

en effet steph, le lacher prise, faire confiance... c dur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Mar 10 Avr - 15:40

ah je n'avais pas vu que t'avais créé un post lilie, ok merci
Revenir en haut Aller en bas
lilie
Admin
avatar

Féminin
Messages : 13182
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Mar 10 Avr - 18:20

Ah ok, j'avais lu ton témoignage emdr mais je pensais que vues les conditions horribles du décès de ton grand-père c'était tout de même un choc pour toi. Je me suis mélangée les pinceaux

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-agoraphobie-ps.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   Mar 10 Avr - 20:02

moi je ne l'ai pas vécu comme un choc puisque lorsqu'il est mort mis à part que je pense qu'il m'a dit au revoir, je n'étais pas là
c plus tard que j'ai appris les circonstances
beaucoup de regrets qui m'ont sans doute empêchée de faire mon deuil (pourtant moi j'en avais l'impression)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon témoignage d'hypnothérapie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon témoignage d'hypnothérapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hypnothérapie pour guérir de l'agoraphobie
» L'hypnothérapie pour guérir les attaques de panique.
» Témoignage d'une ex phobique sociale
» Déterminés à rendre pleinement témoignage
» Chocothérapie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETAPE le forum :: Symptômes,maladies et témoignages :: Avis, témoignages et sondages-
Sauter vers: